Un plan de désherbage pour chaque commune !

Les plans de désherbage communaux

La Commission Locale de l’Eau demande également une politique volontariste en matière de désherbage pour une meilleure qualité des eaux. Un plan de désherbage et de formation des agents espaces verts et voirie doit être organisé. Ce plan sera l’outil qui permettra un entretien des espaces plus respectueux pour l’environnement.

Objectifs :
–diviser par 4 la quantité des produits phytosanitaires,
–réduire la contamination des eaux superficielles,
– identifier et hiérarchiser les zones à désherber
–adapter les méthodes de désherbage.

Un nouvel arrêté préfectoral concernant l'application de produits phytosanitaires

Depuis le 1er juillet 2010, il est interditd'appliquer ou de déverser des produits phytosanitaires :
- à moins de 5 mètresd'un cours d'eau ou d'un point d'eau (fleuve, rivière, ruisseau, étang, ...) représenté sur une carte IGN 1/25 000 ème
- à moins de 1 mètre des autres points d'eau (mares, sources, puits et forages)
- aucune applicationsur les fossés, collecteurs et bassins de rétentions d'eaux pluviales, même à sec. Le traitement des caniveaux, des avaloirs et des bouches d'égouts est également interdit.

Vous pouvez consultez l'arrêté 2010-239 (dans l'encadré "pour vous informer ...") et son annexe (ci contre).