Historique

Notre canton a une longue tradition d’Intercommunalité depuis la création du premier Syndicat Intercommunal en 1964. Par la suite la forme juridique a évolué en fonction des lois de décentralisation en District puis en Communauté de Communes.

Les 9 communes du canton ont transféré progressivement des compétences à l’Intercommunalité qui a elle même développé celles qui ne pouvaient être prises directement par chacune des Communes :
- la première fut l’entretien de la voirie des communes pour globaliser les travaux et obtenir de meilleurs prix.
- ensuite les actions en faveur des scolaires : la construction de la piscine, du restaurant scolaire puis du collège Georges Pompidou et de la salle omnisports des Garennes.
- les actions vers l’agriculture par le réseau hydraulique.
- les actions vers le social : soutien au centre aéré
- les actions culturelles par les aides aux écoles de musique et de danse, ainsi que la redéfinition du musée Joachim du Bellay à vocation touristique.
- les actions en matière d’habitat par les différents programmes d’ État et Régionaux
- les actions vers l’économie : création de zones intercommunales et réalisation de bâtiments.
- les actions environnementales par la gestion des déchetteries et la mise en place de la collecte sélective en collaboration avec AGIREC.

En 1993 le SIVM se transforme en District rural à fiscalité propre afin de profiter des dotations de l’ État et ainsi augmenter ses possibilités financières.

En 1995 faisant suite aux nouveaux décrets nous passons à la Communauté de Communes en intégrant la gestion complète des déchets.

Le 15 décembre 2015 : création de la commune d'Orée d'Anjou et élection du maire André Martin.